Faire les bons choix en matière de gestion durable de l’énergie

Gestion durable de l’énergie

La gestion durable de l’énergie est aujourd’hui une question clé pour les entreprises. En tant que penseurs stratégiques à long terme, les entrepreneurs en énergie doivent être étroitement associés à ces pratiques. Ils jouent un rôle important en orientant leurs organisations vers des choix énergétiques plus durables. Les entrepreneurs en énergie soutiennent les efforts de réduction de la consommation d’énergie grâce à leur connaissance approfondie des coûts de l’énergie. Ils orientent aussi les gestionnaires vers les bonnes décisions pour l’utilisation de l’énergie renouvelable.

La durabilité vise à trouver le juste équilibre entre les considérations financières d’une entreprise et son impact sur les personnes et la planète. Les entrepreneurs en énergie peuvent avoir un impact important sur l’augmentation de la rentabilité, tout en diminuant l’impact environnemental des entreprises. Les entreprises tirent trop souvent à vue dans leurs efforts de gestion durable de l’énergie, au lieu de déployer une approche bien structurée. Cela peut conduire à des investissements peu fructueux et moins de carbone économisé par euro ou dollar investi.

Les considérations de durabilité ne sont souvent abordées que tardivement, lorsque les contrats sont sur le point d’être signés. C’est regrettable, car l’implication en amont peut conduire à des choix plus avisés, avec des résultats plus optimaux en termes financiers et environnementaux.

Les acheteurs d’énergie sont souvent les exécutants de la stratégie de durabilité de l’entreprise lorsqu’ils reçoivent les instructions du département chargé de la durabilité quant à la manière d’acheter de l’énergie plus verte. C’est dommage, car les acheteurs d’énergie sont plus proches des réalités du marché et mieux placés pour atteindre vos objectifs de gestion durable de l’énergie. Renforcez votre rôle en tant qu’entrepreneur en énergie au sein de votre entreprise et devenez un acteur incontournable dans les efforts de durabilité de votre entreprise.

 

Les différentes étapes de la gestion durable de l’énergie

Étape 1 : Mettez en place une stratégie de développement durable

Un entrepreneur en énergie développera toujours une stratégie de durabilité efficace pour étayer ses actions. Les efforts de durabilité produiront de meilleurs résultats s’ils sont fondés sur une stratégie solide et exhaustive. Ces stratégies fixent des objectifs clairs et fournissent un cadre cohérent pour l’utilisation des ressources appropriées pour atteindre ces objectifs.

Un large éventail d’acteurs et de parties prenantes ont un intérêt dans l’utilisation durable de l’énergie. C’est notamment le cas de votre secteur, vos clients, les autorités gouvernementales, les investisseurs, vos résultats financiers, vos collaborateurs actuels et futurs, les ONG, la communauté locale, vos fournisseurs, etc. Analyser ce qui motive leur intérêt peut mener à des choix intelligents en matière de gestion durable de l’énergie. Par exemple :

  • quels sont les objectifs à fixer ;
  • comment structurer et financer vos efforts de réduction de la consommation ;
  • comment gérer les projets de production d’énergie renouvelable et de cogénération sur site ;
  • comment écologiser votre approvisionnement hors réseau ?

 

Certaines entreprises se lancent dans leurs démarches de développement durable en définissant une stratégie de gestion durable de l’énergie. D’autres ont déjà conçu leur stratégie de durabilité et ont simplement besoin de peaufiner la stratégie plus large pour ce qui concerne la gestion de l’énergie. Dans tous les cas, une évaluation de la stratégie est un bon point de départ pour un approvisionnement énergétique plus vert.

Étape 2 : Identifiez les technologies énergétiques durables les plus appropriées

Panneaux solaires, éoliennes, projets de biomasse, cogénération et autres énergies renouvelables. Grâce à un « scan » des technologies d’énergie durable, vous pouvez savoir laquelle est la plus judicieuse pour : 

  • atteindre vos objectifs de développement durable ;
  • atteindre de bons niveaux de rendement sur vos projets de développement durable ;
  • améliorer la sécurité de votre approvisionnement, par exemple dans une région décentralisée.

 

Êtes-vous sûr d’investir dans la production d’énergie verte sur place au bon endroit ? Une analyse des technologies d’énergie durable vous permettra d’optimiser vos choix d’investissement dans l’énergie verte. Elle mettra au jour le potentiel de vos différents sites en ce qui concerne : 

  • l’économie : coûts d’investissement, potentiel d’économie sur le coût total de l’énergie, subventions ;
  • les aspects techniques : disponibilité des ressources telles que l’éolien, le solaire ou la biomasse, disponibilité de partenaires de projet ;
  • les aspects réglementaires : obligations et possibilités/restrictions pour l’obtention de permis.

 

Les analyses de la technologie d’énergie durable vous assurent un retour sur investissement en mettant le doigt sur les mesures les plus efficaces à prendre.

 

Étape 3 : Négociez des contrats d’autoproduction

La négociation de contrats d’autoproduction est souvent négligée. Les contrats sont signés sans beaucoup de négociations ou d’études de marché. Le premier développeur de projet qui franchit la porte obtient souvent le contrat. C’est malheureux, car nous avons constaté à maintes reprises que lancer un appel d’offres et négocier se traduit souvent par d’importantes améliorations des conditions contractuelles. Avec de belles économies à la clé, car ces types de contrats sont généralement conclus à long terme.

Il vaut la peine d’aller plus loin dans cette démarche d’approvisionnement professionnel. Avant de parler d’un projet d’autoproduction, commencez par analyser les intrants et les extrants de la cogénération, par exemple. Vous obtiendrez ainsi une base solide pour votre appel d’offres. En vous mettant ainsi en position de force, vous décidez ce que vous voulez que le marché vous offre au lieu d’accepter passivement la première proposition envoyée.

Cette approche plus commerciale des projets d’autoproduction conduit également à une manière différente de calculer le retour sur investissement. Une bonne connaissance des coûts et des revenus se traduira par de meilleures prévisions, car l’augmentation ou la diminution des rendements en fonction du marché est prise en considération. Trop de projets échouent à atteindre le taux de rendement attendu parce que le calcul initial était basé sur des prévisions trop optimistes des coûts énergétiques futurs ou sur un manque de compréhension des éléments de coût. E&C vous aidera à formuler une analyse de rentabilité de l’autoproduction mieux en phase avec les réalités du marché : « Comment les marchés doivent-ils se comporter pour que vous atteigniez le taux de rendement désiré ? »

Étape 4 : Vendez vos matières premières vertes

De plus en plus d’entreprises s’engagent dans le trading des matières premières vertes. Si vous participez à un mécanisme d’échange de droits d’émission, vous disposez d’un portefeuille de droits d’émission de carbone que vous pouvez négocier. Et si vous produisez de l’énergie verte, vous pouvez prétendre à des certificats négociables. La mise en place et l’exécution d’une bonne stratégie de trading de matières premières vertes peuvent améliorer significativement votre retour sur investissement. L’intégration de votre stratégie relative aux matières premières vertes dans votre stratégie d’approvisionnement en énergie plus large se traduira par une approche plus axée sur les affaires en matière de durabilité.

L’autoproduction peut aussi faire de vous un vendeur d’électricité ou de vapeur au sein de votre réseau ou auprès de vos voisins. Des stratégies comparables à celles utilisées pour l’approvisionnement en énergie devraient alors être déployées pour optimiser les retombées de vos décisions de fixation/libération des prix. Une unité de cogénération peut justifier du trading spark-spread, où une partie du gaz que vous achetez est utilisée pour produire de l’électricité qui est ensuite injectée dans le réseau. Tout cela nécessite une stratégie de trading bien ficelée.

Étape 5 : Achetez de l’énergie verte

L’écologisation de votre approvisionnement énergétique est une décision qui est souvent prise à la légère. Un marché de l’électricité verte existe dans de nombreux pays du monde, par exemple par l’acquisition de certificats d’origine. La contribution réelle de l’achat de tels certificats à la réduction des émissions de carbone peut cependant être mise en doute. Vous risquez, dès lors, d’exposer votre entreprise à des accusations de « greenwashing ». Pour l’éviter, jetez un coup d’œil aux différents types de produits d’approvisionnement en énergie verte actuellement disponibles sur le marché. Notez cependant que ces derniers seront plus chers. 

Sur la base de l’analyse des parties prenantes à la stratégie de développement durable, E&C vous aidera à faire les bons choix pour écologiser votre approvisionnement énergétique. Nous intégrerons ensuite notre approche dans toutes vos négociations de contrats énergétiques.

Étape 6 : Surveillez vos émissions de carbone

Vos efforts en matière de durabilité devraient aboutir à des réductions visibles de vos émissions de carbone. Pour rendre compte de ces diminutions, de nombreuses entreprises appliquent maintenant la surveillance du carbone. E&C peut vous aider dans la surveillance des émissions de scope 1 et scope 2. Le champ d’application 1 concerne les émissions résultant des processus de transformation de l’énergie sur site ou de l’utilisation de combustibles sur site, tandis que le champ d’application 2 concerne l’acquisition d’énergie produite hors site, comme c’est le cas pour l’électricité consommée depuis le réseau.

Nous intégrerons la surveillance du carbone à vos activités de contrôle financier afin d’assurer l’utilisation optimale des données disponibles. Votre portail ePoint servira donc de source unique d’information sur tous les aspects de vos dépenses énergétiques, y compris le développement durable.

E&C : quand approvisionnement et gestion de l’énergie durable se rencontrent

E&C n’est pas un bureau d’études qui vous aidera sur les aspects techniques liés aux économies de consommation ou à l’autoproduction. En tant que consultants en approvisionnement énergétique, nous pouvons toutefois combler l’écart qui existe souvent entre les perspectives techniques d’un service d’ingénierie ou de durabilité et les considérations plus commerciales propres à l’approvisionnement. Nous vous aiderons à intégrer vos efforts en matière de développement durable dans vos activités d’approvisionnement énergétique et à adopter une approche davantage axée sur l’approvisionnement en matière de développement durable. Ce faisant, nous mettrons plus l’accent sur les considérations financières pour aboutir à un meilleur rendement par dollar ou euro investi, tant en termes financiers qu’en termes de durabilité.

Ce type d’intégration est plus qu’une optimisation de la durabilité et influence également la façon dont vos données sont gérées. Bien que la plupart des informations dont vous avez besoin pour structurer vos efforts de durabilité soient facilement disponibles, elles ne parviennent bien souvent pas aux décideurs. Vous pouvez l’éviter en intégrant les rapports sur le développement durable aux rapports sur les coûts énergétiques générés par l’équipe d’approvisionnement.

Notre approche ciblée préserve également notre indépendance. Nos consultants ne pensent pas à la manière dont ils peuvent vendre les produits ou services d’un autre département lorsqu’ils vous donnent des conseils en matière de développement durable. Avec E&C à vos côtés, vous avez l’assurance que chaque projet sera soigneusement examiné quant à son impact financier et environnemental, sans aucun conflit d’intérêts. Cela nous permet également de vous garantir une transparence totale, car nos calculs n’auront aucun secret pour vous.

We love sharing our knowledge

Keep up to date with E&C